Ouvrez votre agence Villas Club
Réseau d'agences
de proximité
Maisons modernes
et personnalisables
Configurateur
en ligne

Tout savoir sur le Prêt à Taux Zéro

tout savoir sur le pr t taux z ro

Aide bienvenue pour devenir propriétaire, le prêt à taux zéro (PTZ) permet de financer une partie plus ou moins importante d’un achat immobilier. Mais quelles sont les conditions pour en bénéficier ? À qui s’adresse-t-il, et quel est son montant ? Faisons le point !

 

Prêt à taux zéro : qu’est-ce que c’est ?

 

Vous avez envie de poser vos valises dans une maison ou un appartement qui serait vraiment à vous ? Le PTZ peut constituer une aide précieuse.

 

0 % d’intérêt pendant toute la durée du prêt

Commençons par bien définir ce dont nous allons parler dans cet article. Le prêt à taux zéro est, comme son nom l’indique, un prêt immobilier (et non à la consommation !) dont le taux d’intérêt est, pendant toute la durée des remboursements, de 0 %.

 

Ce dispositif a été mis en place pour favoriser l’accession à la propriété en France. Il concerne à la fois les achats immobiliers réalisés dans le neuf et dans l’ancien, et les opérations qui nécessitent des travaux. Le prêt à taux zéro est un dispositif d’accession sociale à la propriété. À ce titre, il est réservé aux personnes dont les ressources ne dépassent pas certains plafonds.

 

Un financement partiel d’un bien immobilier

Le prêt à taux zéro n’a pas vocation à financer l’intégralité d’un achat immobilier : il ne doit représenter qu’une partie du prix demandé par le vendeur. De fait, il doit être complété par un ou plusieurs prêts immobiliers, qu’il s’agisse :

  • de prêts bancaires classiques ;
  • d’un prêt à l’accession sociale ;
  • d’un prêt épargne logement ;
  • d’un prêt conventionné…

Au total, le PTZ permet de financer jusqu’à 40 % du montant de l’acquisition immobilière, sans frais de dossier. Les banques le considèrent, pour leur part, comme un apport personnel : cela signifie qu’il constitue un « plus » dans une demande de prêt, et non un handicap !

 

Une solution qui ne manque pas d’avantages

Bénéficier d’un prêt à taux zéro présente de nombreux avantages. Tout d’abord, il s’agit d’un excellent moyen de réduire les mensualités de ses prêts immobiliers. Ensuite, il permet d’augmenter sa capacité d’emprunt, ce qui aide à prétendre à des biens plus intéressants. Enfin, il prévoit un différé de remboursement pouvant atteindre 5 à 15 ans : les possibilités de montages financiers sont donc bien plus larges !

 

> À lire aussi : Prolongement du prêt à taux zéro jusqu’en 2021

 

Vous souhaitez investir dans le neuf ? Découvrez tous nos modèles à bâtir et trouvez la maison qui correspond à toutes vos envies, selon votre budget. Accédez aussi à nos offres maisons + terrain pour trouver la maison de vos rêves, dans le secteur qui vous convient.

 

Monter un dossier pour un PTZ

 

Si les montants du prêt à taux zéro ont été revus à la hausse, des conditions s’appliquent pour pouvoir en bénéficier.

 

Trois conditions pour avoir droit au PTZ

L’accès au prêt à taux zéro est encadré. Pour en bénéficier, il faut :

  • être une personne physique, c’est-à-dire un particulier, puisque les entreprises (qui sont donc des personnes morales) n’ont pas droit à ce dispositif ;
  • ne pas dépasser certains plafonds de ressources, qui dépendent du lieu où se trouve le futur logement et de la composition du foyer ;
  • ne pas avoir été propriétaire d’une résidence durant les deux années qui précèdent la demande de prêt à taux zéro (ne s’applique pas aux personnes invalides, dans l’incapacité de travailler, aux bénéficiaires de l’allocation aux adultes handicapés, aux bénéficiaires de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé et aux victimes d’une catastrophe naturelle ayant détruit leur logement).

 

Notez par ailleurs que l’obtention d’un prêt à taux zéro dans l’ancien n’est possible que si le montant des travaux à y effectuer est supérieur à 25 % du montant total de l’opération. Sous ce seuil, le dossier sera refusé !

 

Les démarches à effectuer

Pour bénéficier d’un prêt à taux zéro, vous pouvez vous tourner vers votre banque habituelle – à condition qu’elle soit conventionnée par l’État. Vous pouvez aussi mettre en concurrence plusieurs établissements en passant par un courtier.

La banque étudiera alors votre demande, en lien avec les sommes restantes à financer, vos revenus, et la pertinence du projet immobilier. Elle vous communiquera ensuite, dans les meilleurs délais, sa décision quant à l’octroi d’un prêt pour acheter une résidence principale.

 

> À lire aussi : Zoom sur les aides de financement pour la construction d’une maison

 

Pour aller plus loin :

 

Retour aux Actualités

5.0 / 5
33 avis clients Villas Club